Vivre nous voudrions

Francesco Gattoni« Vivre, je voudrais, endormi dans la douce rumeur de la vie »

C’est le célèbre poème du grand écrivain italien Sandro Penna, qui a servi de déclencheur à la série de photographies en noir et blanc de Francesco Gattoni. À l’instar de Penna, capable de saisir en quelques lignes les chatoiements de la vie, Gattoni nous livre des images bouleversantes, d’une grande plasticité, qui nous guident vers le rêve sans jamais s’éloigner de la réalité quotidienne.

À partir de cette série inédite, Julien Delmaire, romancier et poète, a animé des ateliers d’écriture dans l’un des Pôle Insertion Solidarité de l’association Emmaüs au cœur de Paris. Pendant deux mois, neuf participants ont écrits des poèmes en s’inspirant des photographies de Francesco Gattoni.

Les participants aux ateliers sont tous des usagers du Pôle Insertion, ils apprennent le français, cherchent un emploi, un logement. Ils s’appellent Maria, Aouda, Marius, Khadija. Ils sont venus d’Algérie, de Roumanie, de Tchétchénie, de Colombie. Leur passé est souvent douloureux, leur présent complexe et précaire. Le futur, ils l’envisagent d’abord à travers la possibilité de rester en France, de tisser des liens humains, de bâtir, de se projeter au-delà de la survie.

Leurs textes sont d’une puissance inouïe. Avec des mots simples, des métaphores, des bribes de souvenirs, des fragments d’exils, des songes éveillés, ils écrivent l’exigence d’être au monde. Ces étrangers, nos frères et nos sœurs pourtant, qui parfois ne connaissent la langue française que depuis quelques mois, s’en emparent pour faire entendre leurs voix, singulières et émouvantes. La poésie sert ici de passerelle entre les cultures, les imaginaires. Car les femmes et les hommes ne vivent pas que de pain, mais aussi de beauté et de chansons.

Pour commander le livre chez l'éditeur "Le Temps des Cerises"

 


 

Ecrivains du monde

Francesco GattoniMagellan & Cie Editions

Photographies de Francesco Gattoni

«Au fil des ans, après mes premiers portraits réalisés pour Le Monde, j’ai commencé à me poser des questions, de plus en plus pressantes: que pensent les écrivains en se voyant ainsi exposés aux yeux de milliers de lecteurs par l’intermédiaire de mon regard? Se retrouvent-ils dans cette représentation forcément subjective? Se reconnaissent-ils, tout simplement, dans l’image que j’ai saisie d’eux? J’étais convaincu que, dans un moment de relâchement de la conscience, quelque chose de la personnalité intime du modèle allait surgir. Était-ce le cas ou était-ce seulement une croyance? Un jour que je parlais de ces questions «méta-photographiques» et d’un projet de livre avec Maurice Nadeau, cet homme qui a traversé un siècle de littérature me dit soudainement: «Francesco, au lieu de faire un énième livre de portraits d’écrivains, pourquoi tu ne demanderais pas aux auteurs d’écrire un court texte qui accompagne leurs portraits?» Comment ne pas y avoir pensé avant? Désormais, le projet de ce livre se présentait à moi comme une évidence. J’ai continué à faire des portraits d’écrivains. J’aime les écrivains, j’admire leur capacité d’imagination, leur vision du monde qui est parfois pure révélation. Tous ces portraits ont donné lieu à des belles rencontres, et même à de solides amitiés.»

Francesco Gattoni

Pour commander le livre chez les éditions "Magellan & Cie"

 


 

Rome, par-delà les chemins

Francesco Gattoni

Le bec en l'air éditions.
Manosque, 2014. France.
Collection collatéral.

Un voyage dans la ville éternelle et dans son histoire par Francesco Gattoni et Karla Suárez.

Photographies: Francesco Gattoni

Textes: Karla Suárez
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton

« Amour et fascination sont deux choses différentes. L’amour arrive lentement, en toute inconscience, et il court le risque de durer ; la fascination est instantanée et souvent éphémère. Sur ce point, Rome en sait plus long que moi, voilà sans doute pourquoi elle m’a séduite lentement, me tendant des pièges pour m’obliger à revenir : les papiers en règle, les amis, les amours. »

Après Cuba, les chemins du hasard, paru dans cette collection, l’écrivaine cubaine Karla Suárez et le photographe italien Francesco Gattoni mêlent à nouveau leurs regards. Les voici à Rome, ville natale du premier, bien connue de la seconde qui pourrait être finalement la plus romaine des deux. Tous les chemins mènent à Rome… mais ils peuvent aussi mener beaucoup plus loin et parcourir les siècles. En réalité, nous rappelle Karla Suárez, le sens d’un chemin dépend des pas de celui qui l’emprunte, parfois il conduit à la ville, parfois il s’en éloigne, et c’est dans ce va-et-vient constant de l’histoire que Rome est devenue peu à peu éternelle.

Pour commander le livre chez les éditions "Le Bec en l'Air"

 



 

Haïti en lettres et en images

Francesco GattoniEditions Magellan & Cie.
Paris 2014. France.


Photographies : Francesco Gattoni.

Textes : Yahia Belaskri.

L'écrivain algérien Yahia Belaskri et le photographe Francesco Gattoni dressent un portrait du peuple haïtien, debout, dans toute son énergie, deux après le tremblement de terre dévastateur.  (Marianne Payot. L’express)

Pour commander le livre chez les éditions "Magellan & Cie"

 

 


 

Silencieuses Odyssées

Francesco GattoniJean-Paul Rocher éditeur.
Paris, 2011. France.

Photographies: Francesco Gattoni.

Textes: José Manuel Fajardo.
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton.

« En Europe il y a plusieurs partis politiques et même ceux qui perdent les élections sourient, ne sont pas en colère. En Afrique ceux qui perdent prennent les armes. Et ceux qui sont au pouvoir veulent le rester pour toujours. »

Avec ces mots simples, Sidi mauritanien, nous en dit beaucoup plus sur son pays et sur tout un continent que d’innombrables articles de presse. Posément, il nous raconte aussi pourquoi il a du quitter son pays. Des centaines de milliers de gens comme lui viennent en France et en Europe pour fuir un destin souvent tragique ou tout simplement dans l’espoir d’une vie meilleure. Derrière les chiffres de l’immigration, il y a des hommes et des femmes.

Le livre Silencieuses Odyssées, en s’inspirant du travail mené par l’Atelier Formation de Base de l’association Emmaüs, est né de la collaboration entre l’écrivain et journaliste espagnol José Manuel Fajardo et du photographe italien Francesco Gattoni. Les auteurs ont voulu donner un visage et une voix à toutes ces personnes qui un jour ont eu le courage de quitter leur terre, parfois au risque de leurs vies.

Pour commander le livre à l'éditeur "Jean-Paul Rocher"

 


 

Cuba les chemins du hasard

Cuba les chemins du hasardLe bec en l'air éditions.
Manosque, 2007. France.
Collection collatéral.

Photographies: Francesco Gattoni.

Textes: Karla Suarez.
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton.

Karla Suarez, s'appuie sur les photos de l'Italien Francesco Gattoni pour raconter son pays. Sans nostalgie, à travers des chroniques sensibles et autobiographiques, Karla Suárez raconte Cuba et dialogue avec les photos de l’Italien Francesco Gattoni dans un voyage à la fois drôle et imprévisible. Ses souvenirs, racontés avec un détachement joyeux, constituent un prolongement littéraire insolite à la découverte de son pays.

 

Cuba les chemin du hasardPresse: « Dans Cuba, les chemins du hasard Karla vous raconte sans nostalgie mais avec une grande sensibilité et parfois beaucoup d’humour, son île natale. Des textes, des souvenirs, des chroniques sensibles, accompagnés des magnifiques photos noir et blanc de Francesco Gattoni. » (Marc Fernandez, Revue Ulysse.)

La collection Collatéral mêle la littérature et la photographie contemporaines en croisant le regard de deux auteurs, un écrivain et un photographe. Ce qui compte ici c'est le rapport entre ces deux formes d'écritures, le point de tension que la mise en page va révéler. COLLATERAL part du constat que le texte est image comme l'image est texte. L'objectif de la collection est aussi de faire se rencontrer, dans la mesure du possible, deux artistes de nationalités différentes et d'établir un dialogue entre leurs créations.

Pour commander le livre "Cuba, les chemins du hasard"

 


 

Publications dans la presse

Avril 2013. AVVENIRE ( Italie ). Reportage Haïti, il tesoro di Padre Armand.

Avril 2012. AVVENIRE ( Italie ) Reportage "Bed and breakfast dans un campement rom ".

Août 2010. AVVENIRE (Italie) Reportage sur le Népal.

Décembre 2009. LA REPUBBLICA (Italie) Reportage sur les Musulmans de France.

Septembre 2009. AVVENIRE (Italie) Emmaüs Reportage “Silencieuses Odyssées”.

Juin 2008. LA REPUBBLICA (Italie) Reportage sur Cuba.

Mars 2006. D DELLA REPUBBLICA (Italie) Reportage “Gens de banlieue”.

Février 2006. AVVENIRE (Italie) Reportage “Gens de banlieue”.

Mai 2003. LA STAMPA (Italie) TuttoLibri. Reportage sur la lecture.

Février 2001. NARCOMAFIE (Italie) Reportage sur la Roumanie.

Novembre 2000. NARCOMAFIE (Italie) Reportage “Yata, dix ans de clandestinité”.

Février 2000. INTERNAZIONALE (Italie) Reportage sur la Roumanie.

Juin 1997. PHOTOGRAPHIE MAGAZINE (France) Portfolio.

Mars 1992. PHOTOGRAPHIE MAGAZINE (France) Dossier jeune talent.

Mars 1989. FOTOGRAFARE (Italie) Portfolio.

Mars 1986. FOTOREFLEX (Italie) Portfolio.